Félicitations à celle qui se reconnaîtra, quand même, même si je boude. :mrgreen:

  

46 réponse(s) au billet

Souscrivez à ce billet : commentaires rss ou trackback url
l'inconnu said, janvier 14th, 2009 at 9:23

(Bonne année, même si ça n’a rien à voir et que ce n’est pas le sujet, que cette année soit remplie de fondues)
Rhaaa, mais c’est relou de te savoir comme ça, tiens!
(Et le sexe tantrique, ça rend positif?)
Déjà, vu comment tu dessines bien, t’as de quoi rendre jaloux du monde (Moi, pour commencer) (paf, je ne te connais même pas, je trouve un point positif, la classe) :god:

Karaz said, janvier 14th, 2009 at 10:00

Tu as dit au moins une chose profonde : vive la fondue. :mrgreen:

La déprime c’est très bien. Ca permet d’être un peu dans la contemplation et de méditer. C’est un peu comme prendre un bain, mais en plus mou.

Sinon, merci pour tes compliments. Je te connais pas non plus, mais je t’aime déjà. :mrgreen:

l'inconnu said, janvier 14th, 2009 at 10:29

Euh, oui, mais un bain, ça te fait du bien. Et puis, va mettre du sel dans ta déprime, hein. Ou des bougies parfumées.
(j’ai de quoi me faire aimer encore plus : Si un jour on mange une fondue, je te filerai les 3/4 de ma part, je digère ça très mal :pleure: ) (Et je ne dis QUE des choses profondes. Sauf parfois)

salegosse said, janvier 14th, 2009 at 12:03

Mais qu’est-ce qui arrive à notre Karaz nationale ? Faut pas te mettre dans ces états !

T’as un homme qui t’aime et qui est prêt à tout pour toi (hein que tu confirmes Gaël!), des amis, un blog génial avec de beau dessin, des fans (déjà 2 sur cette page qui sont présent) et tu verras que l’année 2009 sera une très bonne cuvée…

Allez zou debout et fonce, sinon vais venir te botter le derrière… :nameho:

signé : Un fan qui n’a pas envie de te savoir dans ceet état…

sandrine said, janvier 14th, 2009 at 1:11

:bisou:

même si tu es boudeuse, de mauvaise humeur ou que tu m’agaces (parfois, oui j’avoue), tu es une amie géniale! merci beaucoup ma belle!

foon said, janvier 14th, 2009 at 1:28

« pondre un môme… » Ah oui, quand même, quand on en vient à ce genre d’extrémité, ça sens la grosse déprime :siffle:

sandrine said, janvier 14th, 2009 at 2:27

mis à part le fait que tu ne sois pas pleine aux as (mais ça peut toujours s’arranger par la suite), tu es belle et intelligente. quant à la célébrité, ben tu es connue par moi! hé hé hé (ah ma modestie légendaire…. ;) ). sérieusement, tu as déjà des fans!

l'inconnu said, janvier 14th, 2009 at 2:45

Ouais, et puis, t’es pas en situation d’échec sentimental, en plus de tout ça. Et Gaël peut te faire de la fondue (et couler un bain, aussi, j’espère).
Tu veux qu’on te créé un fan-club sur Facebook?

sandrine said, janvier 14th, 2009 at 2:56

@ l’inconnu: aurais-tu été traumatisé par une fondue?

Karaz said, janvier 14th, 2009 at 2:58

Hahaha ! Z’êtes drôles tous et toutes ! :mrgreen:
Mais vous apprendrez que déprimer ne me dérange pas et que même c’est une occupation trop déconsidérée à mon sens (demandez à Gauguin ou à Hamlet). :-D

Mais vous êtes choux. Moi et ma célébrité on va maintenant continuer à glander. :bisou:
(P.S : J’ai déjà un fan club sur facebook. Pouahaha ! :fleurs: )

Karaz said, janvier 14th, 2009 at 3:00

P.S : Remarque féministe en passant, pourquoi le fait d’avoir un homme dans ma vie devrait-il être source de toutes les félicités ?
Ca fait plusieurs fois qu’on me sort cet argument en plusieurs jours, comme on sortirait un lapin d’un haut-de-forme, et je suis intriguée. :lalala:

l'inconnu said, janvier 14th, 2009 at 3:08

Mais voyons, tu sais bien qu’une femme sans homme, c’est une situation d’échec…
Ouais, bon, c’est surtout une question de pression sociale : sans moitié avec qui partager ta vie, celle-ci est incomplète et tu ne peux parvenir à l’idée de bonheur parfait (boulot PLUS foyer) (et, forcément, pour la femme, cette idée reçue est historiquement plus forte)

l'inconnu said, janvier 14th, 2009 at 3:09

PS c’est quoi le nom de ton fan club? Karaz is Queen? ^^

l'inconnu said, janvier 14th, 2009 at 3:16

(Et puis, il y a aussi le fait que, dans l’imaginaire humain, trouver la moitié parfaite est plus difficile que trouver un taff parfait.. Alors que, soyons honnête, dans les deux cas, selon le CV et la lettre de motiv’, ça peut être tout aussi dur)

Karaz said, janvier 14th, 2009 at 3:25

@l’inconnu
En fait j’ai jamais conçu le couple comme deux moitiés qui se retrouvent. Je ne me suis jamais sentie incomplète en étant seule. Je me sentais juste… un peu seule parfois, comme son nom l’indique quoi. :roll:

Le couple pour moi c’est pas un truc magique qui me comble à chaque moment de ma vie et me fait pleinement apprécier le parfum de cailloux. C’est plutôt une belle rencontre avec quelqu’un qui me plaît, mais qui ne remplace pas ce que je veux réaliser avec mes petites mains à moi. :lalala:

Chuis pas une très grande romantique. Enfin, chuis assez grande. Mais pas très romantique.
Bref hein.

(Pour le fan club, c’est « fans de http://www.karaz.ch« , je crois. C’est une copine qui a lancé le truc dans un moment de profond ennui. Merci encore à elle ! :mrgreen: )

l'inconnu said, janvier 14th, 2009 at 3:43

Ah, mais entendons nous bien, je suis parfaitement d’accord avec toi. Notamment parce que ce concept de 2 moitiés, ça rejoint l’idée ridicule d’homme ou femme de ta vie. Genre il existe UNE personne faite pour toi quelque part.
Il nous faudrait le témoignage de romantiques, pour contrebalancer… :hinhin:
(héhé, je m’inscrirai ^^)

Karaz said, janvier 14th, 2009 at 3:47

Surtout, ce concept exclue souvent l’idée d’homosexualité ou d’amours plurielles par exemple.
Et traite tous les couples sur un modèle dichotomique : deux individus qui sont forcément l’inverse de l’autre et qui le complète.

Pour moi, ça pue trop l’arnaque.

l'inconnu said, janvier 14th, 2009 at 3:57

Ah, bah, nous sommes une société historiquement judéo-chretienne, hein. A tendance fortement patriarcale, qui plus est. Un père qui rapporte l’argent et prend les décisions, une mère qui élève les enfants et fait la bouffe, des enfants, et hop, ça fait un modèle social. Modifie ça, et t’es sûr qu’on en fait la remarque.
D’ailleurs, devant un couple homo, t’entendras toujours la question de qui « fait » l’homme ou la femme. Les gens cherchent à retrouver les repères avec lesquels ils ont grandi. Et dans Walt Disney, les amours multiples, y’a pas.

Karaz said, janvier 14th, 2009 at 4:02

Dans mes bras, mon petit. :bisou:

Remarque, Bambi trompe bien Panpan quand il rencontre la femelle Bambi à la fin.

l'inconnu said, janvier 14th, 2009 at 4:06

(tiens, d’ailleurs, lire http://news.doctissimo.fr/le-matelas-qui-reveille-la-polemique_article3747.html, c’est assez… bref)

Aaah, oui, mais Bambi et Panpan, c’était l’amour impossible. Il aurait fallu que Panpan abandonne sa condition de lapin, comme Ariel abandonne sa condition de petite sirène. Donc, tu renies ta foi/sexualité/personnalité/tout ce qui fait de toi quelque chose à part du modèle, pour atteindre le bonheur.
(je vais trop loin?)

l'inconnu said, janvier 14th, 2009 at 4:09

(Et je ne suis pas petit!)(mais j’accepte le :bisou: ^^)

sandrine said, janvier 14th, 2009 at 4:22

wouah! je ne savais pas que bambi et panpan avait eu une relation. faut vraiment que je regarde bambi au moins une fois dans ma vie…

@ l’inconnu: belle analyse de la vie de couple et du renoncement de soi à travers la symbolique des walt disney. un beau sujet de mémoire. karaz?? ça te ne tente pas?

l'inconnu said, janvier 14th, 2009 at 4:32

@sandrine : Ah, merde, je n’avais pas vu ta question plus haut!
Ben, j’ai été violemment attaqué par une fondue, des tomates et un cassoulet. Depuis, j’entends leurs rires sadiques dès que je pose les yeux sur leurs frères et sœurs.
D’où, je prends mon bout de pain, je le mange, je fais « haha, tu vois, même pas peur! », et je file direct le reste à qui veut. A Karaz, donc.
Merci, sinon ^^

sandrine said, janvier 14th, 2009 at 4:39

attaqué par une fondue, un cassoulet et des tomates… en même temps? as-tu été gravement blessé? enfin tu as survécu, c’est le plus important…

l'inconnu said, janvier 14th, 2009 at 5:01

Ben, quand je repense à ça, j’ai les intestins qui fonduent, j’ai les jambes qui flageoletent, et mes hematomates reviennent (ouh, l’est nulle, celle là), donc, pas complètement indemne.. Toujours traumatisé (ah, c’est mieux)

Karaz said, janvier 14th, 2009 at 5:03

@l’inconnu
Concernant Panpan, c’est bien que Bambi l’ait largué comme une merde au final. Parce que rester lapin, c’était la clé du bonheur.

Au sujet de la fondue, je suis dans l’obligation de refuser. Je travaille encore à mon régime post-gavage de fêtes. En plus, on m’la fait pas à moi : ça commence par une fondue et dieu sait où ça mène après… Chuis pas née d’la dernière pluie, faut pas déconner.

@sandrine
J’ai déjà mon sujet de mémoire, donc je laisse Walt Disney à d’autres pour le coup.

Sinon, je ne crois pas qu’on renonce à soi quand on se met en couple. Je pense, même si ça sonne poético-con, qu’on essaie plutôt d’accepter l’autre (snif, c’est beau), et franchement c’est pas toujours d’la tarte (suivez mon regard…), qu’on découvre des parties de soi et qu’effectivement on renonce à certains aspects, j’admets.
Je vois la mise en couple comme une dialectique entre ce qu’on est capable de donner de soi et ce que l’autre demande. Avec forcément des points de non-rencontre.

l'inconnu said, janvier 14th, 2009 at 5:11

Pour la fondue, oui, ça mène au dessert. Et à des kilos en trop.

Et on renonce à une partie de soi en couple. Ça s’appelle les concessions. Évidemment, si tu renonces à tout, et que tu n’es pas toi-même en couple, ce n’est même pas la peine. D’où Panpan reste un lapin, et Ariel garde son haut du corps et ne se fait pas refaire les seins.
Le couple, ça reste une histoire d’offres et de demandes entre les deux parties. Y’a négociations très souvent. Et faut que le marché soit à l’équilibre, sinon, ça foire.

sandrine said, janvier 14th, 2009 at 5:49

le terme « mise en couple » m’a fait penser au terme « mise à mort » du taureau. allez savoir pourquoi…

@ l’inonnu: négocier? mais quoi? je négocie pas dans mon couple ha ha ha ha (rire diabolique!!!)

Karaz said, janvier 14th, 2009 at 6:44

Bah c’est à dire que le taureau a pas trop son mot à dire normalement. Alors que les deux membres du couple idéalement l’ont.
Donc personnellement je me sens pas spécialement mise à mort, ni dans une perspective de reniement de moi-même. ;-)

l'inconnu said, janvier 15th, 2009 at 8:08

(ayé, je suis ton fan ^^)

Karaz said, janvier 15th, 2009 at 9:09

Parfait, parfait.
Il me faudrait ton numéro de compte maintenant. C’est pour le côté administratif. Je suis en Suisse après tout, l’administration c’est essentiel. :roll:
Merci ! :bisou:

l'inconnu said, janvier 15th, 2009 at 9:15

Ah, mais je comprends. Et puis, le compte, en Suisse, c’est un peu institutionnel.
Je le mets ici, ou je te l’envoie en mail?
(De rien :lalala: Et puis, comme ça, je vois ta tête et celle de Gaël :god: )

Karaz said, janvier 15th, 2009 at 10:02

Le choc peut être brutal. N’hésite pas à consulter. :chinois:

Pour le compte, je pense qu’ici ce serait plus commode. Et puis tout le monde pourrait constater ta loyauté comme ça. Tu deviendrais une sorte de héros des temps modernes. C’est beau.

l'inconnu said, janvier 15th, 2009 at 10:19

Oui. Gaël est barbu. Avec un chapeau de paille. Je ne m’en remets pas.
Et tu es un profil. C’est supra choquant, tout ça d’un coup.
Pour le compte, je mets celui de la carte que m’a donné mon docteur? Celle où il y a marqué en travers « SPECIMEN », parce que je suis quelqu’un de spécial,qu’il a dit.

Karaz said, janvier 15th, 2009 at 10:37

Non, le barbu roux en fait c’est moi. On est très fort-e en déguisements. :fleurs:

l'inconnu said, janvier 15th, 2009 at 10:43

JE LE SAVAIS! Tes dessins ressemblaient trop au barbu. Et puis, on voit bien qu’il a des seins, c’était suspect.
Et c’est lui qui se met des concombres sur la gueule, hein, avoue! :god:
(et en vrai, t’aimes le ski, aussi, dis nous tout)

Karaz said, janvier 15th, 2009 at 10:52

J’avoue : ni lui ni moi n’avons vraiment de seins, mais on assume très bien tous les deux. Lui plus que moi, selon les jours.

Mais sinon… je sais c’est dur, mais je le redis quand même : j’aime pas du tout les chalets suisses : « ils sont nuls, ils sont moches et puis ils sont teigneux » (merci Renaud, pardon les Suisse-sse-s).

Mais je supporte le ski tant qu’on me laisse m’exploser la gueule en toute quiétude. Se péter la tronche, c’est un art de vivre qui requière concentration et application.

l'inconnu said, janvier 15th, 2009 at 11:15

Je ne pas confirmer, la photo ne descend pas assez. En même temps, hein, à quoi ça sert, des seins? (Scarlett Johansson tient à réagir et apporter son témoignage)
Euh, les chalets suisses, jamais entré.
Donc, on te fout sur une piste verte, on te laisses râler, et t’es contente. Bah, de quoi tu te plains, quand Gaël veut t’emmener là haut sur la montagne??

Karaz said, janvier 15th, 2009 at 11:30

Je me sens plus l’âme d’un poisson rouge que d’un ours blanc.
Alors la neige, l’hiver, les montagnes, les chalets et tout le tralala, pfff.

Aaaah, thalassa… j’ai le pied marin (et pour un poisson rouge c’était pas gagné).

l'inconnu said, janvier 15th, 2009 at 11:42

Saleté de euh… Grecque, c’est ça? ^^
My god, un poisson rouge avec un pied, c’est donc toi, la petite sœur d’Ariel? Forcément,comme t’étais pas l’ainé, t’as moins été gâtée, t’as fini en Suisse.
Ah, si tu avais été un saumon… Ah, ben, non, toujours pas.

Karaz said, janvier 15th, 2009 at 11:47

Bah je crois pas que ça ait grand chose à voir avec la Grèce en fait. Ma mère, cette traîtresse perfide, adore la montagne. Et c’est elle la Grecque de base.

Elle doit être croisée avec une brebis ou quelque chose dans ce goût-là.

Et la soeur d’Ariel c’est qui ? Royal Canin ?

l'inconnu said, janvier 15th, 2009 at 12:00

C’est pas Omo Micro, plutôt?
(Ta mère fait donc de la feta. C’est bien, ça. C’est utile)

Karaz said, janvier 15th, 2009 at 12:03

Chais pas. Ca sonne un peu con comme nom. « Royal canin » c’est plus aristocratique, ça inspire direct le respect. Je pense que je devrais plutôt miser là-dessus.

Ma mère ne fait pas de feta nan. Parce qu’un poisson rouge croisé avec une brebis, c’est plutôt conceptuel comme truc.
Par contre elle fait de la pita, des pâtisseries grecques, du tzatziki… plein de trucs. Et tout ça gratos pour ses petits poissons rouges chéris. C’est-y pas beau ?

Si.

l'inconnu said, janvier 15th, 2009 at 12:49

(C’est merveilleux, Wikipédia, j’ai appris que ce mélange de yahourt, concombre et ail/oignon, c’était ça, le tzatziki)
Et elle a un costume traditionnel, aussi, ou faut pas pousser les mails dans les ordis? (haha)
Royal Canin. Ouais, on pourra dire que tu as du chien, et ton homme pourra te flatter à coup de « Royal Canon ». Bon, par contre, ça dépend du chien, pour le coup…

Karaz said, janvier 15th, 2009 at 1:01

Je me dois de répondre, parce que là… y a pas d’oignon dans le tzatziki ! :cavapas: Et y a de l’aneth surtout, et de l’huile d’olive !

Ma mère est digne, donc pas de costume. Et j’ai dit que j’étais un poisson rouge, pas un connard de chien. :lalala:

l'inconnu said, janvier 15th, 2009 at 1:15

Ah, ben, écoute, en même temps, je ne suis pas très doué pour le sens du goût, et Wikipédia m’a induit en erreur ^^
Et un poisson rouge en costume traditionnel qui s’appelle Royal Canin, je dis bof :p (comment ça je mélange tout?)

Votre réponse au billet

;-) :siffle: :rougir: :roll: :radote: :pleure: :ouch: :ooo: :nameho: :mrgreen: :lol: :lalala: :huhu: :hinhin: :haha: :god: :fleurs: :evil: :chinois: :cavapas: :bisou: :_( :P :-| :-S :-O :-D :-( :)