affalée

  

19 réponse(s) au billet

Souscrivez à ce billet : commentaires rss ou trackback url
M'dame Jo said, juin 16th, 2010 at 6:57

Option 4 (la mienne): j’ai pas besoin de faire des gosses, j’ai des diplômes.

Les gens ne savent tellement pas comment interpréter ça, généralement ça suffit ;-)

Karaz said, juin 16th, 2010 at 7:59

C’est pas faux. Mais comme ma mère est aussi diplômée et qu’elle a quand même eu 3 mômes, ça tient pas…
Ou alors d’autres temps d’autres mœurs ?

M'dame Jo said, juin 16th, 2010 at 8:49

Bien sûr, mais toute réponse autre que « je n’ai pas envie » ne tient pas, il me semble.

Et tu remarqueras que je ne dis pas que diplôme et enfants sont mutuellement exclusifs, je dis que je n’ai pas besoin. C’est justement le terme ambigu qui ferme bien la conversation.

Karaz said, juin 16th, 2010 at 9:05

Les fois où j’ai répondu « Et la cellulite, la prise de poids, les vergetures, les hormones qui jouent au yoyo, tu les veux toi ? », on m’a traitée de narcissique.

Ce qui est on ne peut plus vrai.

foon said, juin 16th, 2010 at 9:56

L’alcoolisme mondain, c’est un bon argument aussi :evil:

Esrimdam said, juin 16th, 2010 at 10:30

Quand j’étais encore en couple et que nous étions invités à une soirée quelconque, il se trouvait toujours une pétasse (oui, jamais un mec, c’est comme ça) pour venir nous demander d’un air doucereux « Et vous, quand est-ce que vous *nous* faites un p’tit bout ? » Vous noterez le « nous », comme si on s’était engagés par écrit à procréer. Dans ces cas-là, je m’arrangeais pour emmerner discrétos la pétasse à l’écart et lui dire que ma Madame avait fait une fausse couche, qu’elle ne s’en était toujours pas remise et qu’il ne fallait surtout pas évoquer la ponte de gniards en sa présence. Après ça, elle me/nous foutait la paix, ‘pouvez me croire !

M'dame Jo said, juin 16th, 2010 at 2:10

Ouais… je ne suis personnellement pas convaincue par l’argument « dégradation du corps » comme seule raison. Je pense que si je voulais vraiment des gamins, je me foutrait pas mal, d’avoir (plus) de cellulite et de vergetures et les organes qui descendent jusqu’aux genoux.

funambuline said, juin 16th, 2010 at 2:12

Depuis un petit bout de temps, j’assume la réponse « je n’en veux pas »… avec toutes les conséquences (longues discussions stériles emplies de stéréotypes souvent blessants) qui vont avec.

Rien que pour les 2-3 fois où une autre fille me disait qu’elle était heureuse d’entendre enfin quelqu’un d’autre l’assumer à haute voix, ça vallait le coup ! :rougir:

SaleGosse said, juin 16th, 2010 at 2:38

Le petit Gaël est attendu pour son traitement contre la syphilis… :mrgreen:

PS: tjs un plaisir de passer lire ton blob mlle !

Karaz said, juin 16th, 2010 at 2:45

Ceci étant, j’ai jamais dit jamais hein attention. Je ne me sens juste pas dans la nécessité urgente d’en faire. Ils ne seront jamais aussi choux que des pigeons de toutes façons, alors à quoi bon je vous le demande un peu ?

@M’dame Jo
Ah bah personnellement, je suis très narcissique. Donc oui, l’aspect de mon corps m’inquiéterait même si je voulais des enfants incessamment sous peu je pense. Je ferais avec certes, mais ça me ferait quand même bien chier.

@SaleGosse
Merci bien ! :mrgreen:

M'dame Jo said, juin 17th, 2010 at 8:05

Je pense que c’est parfaitement légitime d’être inquiète des conséquences physiques (esthétiques ou non), j’imagine juste que quelqu’une qui a vraiment envie d’enfants l’accepte. Pis bon, c’est juste parce que t’es méga bonne, y’a plus de dégâts potentiels ;-)

fanny said, juin 17th, 2010 at 10:43

Oui mais bon avant de parler d’enfants…euh c’est pour quand le mariage??? Non parce que faudrait pas être dans le pêché non plus ;-))))

No said, juin 17th, 2010 at 11:05

Aaaaah un sujet qui me parle, et encore très récemment! Il est vrai que cette question revient sans cesse et sans cesse!

Ma reprise d’études me permet également de trouver une « bonne » réponse aux yeux des gens. Je vois donc que j’aurai (si on croise très fort les doigts) avec ma sélection en M2, une autre « bonne » réponse à donner par la suite: « pas de boulot, pas d’enfant »! En même temps, c’est pas loin de la réponse que je donne à chaque fois

Merci ma grande! :god:

« Alors c’est pour quand? » :fleurs: :mrgreen:

Karaz said, juin 17th, 2010 at 11:35

@fanny
Bah c’est pour quand que la femme sera pas obligée de porter/ajouter le nom de monsieur ? ;-)
Personnellement ça me démotive un max cette perte d’identité, même symbolique !

@No
Ça a l’air trop compliqué les enfants. J’arrive à peine à me gérer moi-même, alors bon ! :mrgreen:

M'dame Jo said, juin 17th, 2010 at 3:43

Mais tu peux garder ton nom simplement. Je suppose que c’est fédéral, mais moi j’avais regardé là:
http://www.vd.ch/fr/themes/vie-privee/etat-civil/mariage/inscription-du-nom/

Ce qui me dérange, c’est qu’il manque la possibilité ou les deux prennent les deux noms, genre Brun-Durand ou Durand-Brun. Je trouverais bien que les deux puissent porter les deux noms. M’enfin.

Karaz said, juin 17th, 2010 at 3:52

Non, normalement à Genève la femme peut garder son nom et ajouter celui de monsieur, pas uniquement garder le sien. Enfin… ce sont les infos que j’avais trouvées y a deux ans.

M'dame Jo said, juin 17th, 2010 at 4:21

Ce serait bizarre que ce soit cantonal, ça. Mais on sait jamais, hein.

Karaz said, juin 17th, 2010 at 4:35

Effectivement.
Mais franchement je serais TRÈS étonnée qu’ils acceptent qu’une femme mariée garde uniquement son nom…

fanny said, juin 18th, 2010 at 7:27

Faut te renseigner, car ça change tout le temps… y avait un moment ou l’homme pouvait prendre le nom de la femme…
En même temps si tu garde ton nom et que tu colles celui de ton mari, au fil du temps on ne dit que le 1er et du coup, ben tu garde ton nom… oui bon c’est compliqué mais ej me comprends…

Votre réponse au billet

;-) :siffle: :rougir: :roll: :radote: :pleure: :ouch: :ooo: :nameho: :mrgreen: :lol: :lalala: :huhu: :hinhin: :haha: :god: :fleurs: :evil: :chinois: :cavapas: :bisou: :_( :P :-| :-S :-O :-D :-( :)