Warning: include_once(/home/www/0e5bc63befb050dc78bf171dba9562a4/web/wp-content/plugins/wp-super-cache/wp-cache-phase1.php): failed to open stream: Permission denied in /home/clients/71b850f9a2166dccaba4cc811990d7a4/web/wp-content/advanced-cache.php on line 8

Warning: include_once(): Failed opening '/home/www/0e5bc63befb050dc78bf171dba9562a4/web/wp-content/plugins/wp-super-cache/wp-cache-phase1.php' for inclusion (include_path='.:/opt/php5.6/lib/php') in /home/clients/71b850f9a2166dccaba4cc811990d7a4/web/wp-content/advanced-cache.php on line 8
Karaz

Sans titre-1

  

12 réponse(s) au billet

Souscrivez à ce billet : commentaires rss ou trackback url
Pom said, décembre 6th, 2011 at 7:28

Courage, avec le premier, tu peux au moins te dire que quand il dort, tu peux dormir … ;-) Alors profites-en!!

Karaz said, décembre 6th, 2011 at 8:12

Non, justement pas. Quand il dort, je cherche du boulot… :-|

Viollettev said, décembre 6th, 2011 at 9:27

Ouais, un nouveau post !
Moi pendant qu’il dormait je lui cherchais une nounou… Et j’ai été heureuse quand j’ai maîtrisé les nouages de l’écharpe, de pouvoir enfin faire quelques trucs de ma journée, parce que bébé dormait dans mes bras, et ne tolérait pas que je le pose. Il me semble d’ailleurs que c’est assez courant.
Bon courage.

Karaz said, décembre 6th, 2011 at 10:07

Je m’engueule aussi parfois au téléphone avec les impôts ou les caisses de pension notamment pendant son sommeil.

(J’adore ton blog en passant ! ;-) )

SorG said, décembre 7th, 2011 at 8:48

on avait pourtant averti de profiter AVANT, non ?

SorG said, décembre 7th, 2011 at 8:51

Ceci dit, dans la même réflexion, tu n’imagines même pas comme cela peut être les vacances quand, beaucoup plus tard, tu passes de 3 à 2 à la maison (ou, pied géant, de 3 à 1), le temps de quelques heures ou (paradis) le temps d’un week-end entier…
Les douces joies de la parentalité…

Karaz said, décembre 7th, 2011 at 9:24

SorG : Certes, mais avant quand ? Parce que pendant la grossesse déjà, c’était bien bien la galère par moments… :pleure:

SorG said, décembre 9th, 2011 at 1:55

oui, la galère. mais une galère plus gérable pendant la grossesse qu’après l’accouchement.
Ceci dit, je ne parle évidemment pas de la période glorieuse de l’Avant avant de ceux n’imaginent même pas les contraintes qu’un enfant engendre (cf. Martine au pays des adulescents bizounoursiens)

Karaz said, décembre 10th, 2011 at 7:59

En fait dans mon cas, la galère est davantage gérable depuis l’accouchement en un sens.
La fin de ma grossesse était vraiment affreusement pénible et bien plus enfermante que depuis la sortie de monsieur. :-D

steph said, décembre 10th, 2011 at 2:09

Une fois qu’on est parent – j’en ai deux, moi, j’suis folle – on regarde les chiens domestiques d’un autre oeil…

L'azimutée said, décembre 16th, 2011 at 9:23

Le truc à éviter surtout, c’est de commencer à se demander quand c’était la dernière nuit digne de ce nom qu’on a connu…

Karaz said, décembre 17th, 2011 at 9:21

Tout simple : la nuit qui a précédé la perte des eaux. ;-)

Votre réponse au billet

;-) :siffle: :rougir: :roll: :radote: :pleure: :ouch: :ooo: :nameho: :mrgreen: :lol: :lalala: :huhu: :hinhin: :haha: :god: :fleurs: :evil: :chinois: :cavapas: :bisou: :_( :P :-| :-S :-O :-D :-( :)